Version imprimable Version imprimable Faire suivre à un ami Faire suivre à un ami

Origines

” Je suis d’une tribu qui nomadise depuis toujours dans un désert aux dimensions du monde. Nos pays sont des oasis que nous quittons quand la source s’assèche, nos maisons sont des tentes en costume de pierre, nos nationalités sont affaire de dates ou de bateaux. Seul nous relie les uns aux autres, par-delà les générations, par-delà les mers, par-delà le Babel des langues, le bruissement d’un nom…”

… et tel est bien, dans cette odyssée, le projet d’Amin Maalouf : brasser l’histoire des siens, revisiter leur mémoire, et ressusciter le destin de cette ” tribu ” Maalouf qui, à partir du Liban, essaimera de par le monde – jusqu’aux Amériques, jusqu’à Cuba…

Dans cette aventure qui court sur plus d’un siècle, le romancier du Rocher de Tanios et de Léon l’Africain convoque les morts, les vivants, les ancêtres, les fantômes ; il explore leur légende ; il les suit à travers les convulsions de l’Empire ottoman ; il observe cette diaspora de mystiques, de francs-maçons, de professeurs, de commerçants, de rêveurs polyglottes et cosmopolites. Il sait que leur sang fiévreux bat dans ses veines.

Et il sait que son propre parcours serait vain s’il n’était lui même, par l’écriture et le cœur, fidèle à cette généalogie tumultueuse. Roman vrai ? Fresque taillée à même l’histoire ? Secrets de famille ? Ces Origines sont, de fait, une majestueuse reconnaissance de dettes. C’est aussi une longue et noble prière. Un chant d’amour à l’endroit d’une famille qui reste l’unique patrie de cet écrivain de l’exil.

L’article du NewYork Times sur “Origines”.

[Trouver ce livre chez le libraire en ligne Amazon]

  1. #1 by Fayçal on 2 septembre 2009

    Mon pére (qu’Allah le couvre de sa miséricorde) me disait que le veritable orphelin était celui qui n’avait pas de patrie.Je trouve à la lecture du récit de votre famille un peu de Maalouf dans la mienne.

  2. #2 by Iuliana-Maria GUILLOT on 10 septembre 2009

    Très heureuse d’avoir fini cette incursion biographique qui m’a permis de découvrir une partie des figures marquantes de la famille de M. Maalouf, l’origine de quelques personnages symboliques présents dans son œuvre, et la source, ou plutôt une des sources qui sont à la base de la grande diversité humaine et religieuse qu’on découvre à travers ses romans! Un grand merci en attendant de lire la suite!

  3. #3 by Floost on 29 octobre 2009

    I liked it. So much useful material. I read with great interest.

  4. #4 by Cornelius on 17 novembre 2009

    Hmm… I read blogs on a similar topic, but i never visited your blog. I added it to favorites and i’ll be your constant reader.

  5. #5 by Brown on 29 novembre 2009

    Are you a professional journalist? You write very well.

  6. #6 by hyip on 30 décembre 2010

    Thank you for your mighty fine work. You are our beacon of light in this long dark tunnel of chaos.

  1. Pas encore de rétrolien.

Les commentaires sont fermés.