Version imprimable Version imprimable Faire suivre à un ami Faire suivre à un ami

Le premier siècle après Béatrice

“Le premier siècle après Béatrice pourra déstabiliser le lecteur assidu d’Amin Maalouf. “Le premier siècle après Béatrice” n’est pas un roman historique aux couleurs de l’Orient tels “Léon l’Africain”, “Samarcande” ou “Le Rocher de Tanios”, mais une oeuvre d’anticipation sur un thème original.
Le lecteur retrouvera cependant ce qui fait le charme des romans d’Amin Maalouf: une formidable érudition, l’art du récit et une fluidité d’écriture qui lui permettront d’apprécier à sa juste valeur cette réflection sur l’une des traditions les plus ancrées dans nos cultures.

[Trouver ce livre chez le libraire en ligne Amazon]

  1. #1 by Antoinette Brouyaux on 29 novembre 2009

    Cher Monsieur Maalouf,
    Un sujet me tracasse, qui devrait faire l’objet d’un roman comme ce “1er siècle après Béatrice”, où vous avez si justement montré quelles pourraient être les conséquences funestes de pratiques d’apprentis sorciers dans le champ de la démographie.
    Je pense à des individus qui investissent (et collectent notamment des financements publics pour ce faire) dans la lutte contre le vieillissement.
    Je suis en train de construire une argumentation pour dénoncer cet égoïsme exemplaire et les ravages que leurs réussites pourraient occasionner.
    Mais ce faisant, il m’apparaît qu’une oeuvre littéraire forte serait mieux indiquée.
    Si ma suggestion vous intéresse, je me ferais un plaisir de vous documenter plus avant.
    Au plaisir d’un contact en ce sens,
    Antoinette Brouyaux,
    Bruxelles

  2. #2 by chaymaa on 9 décembre 2010

    je voudrais savoir quels sont les arguments qui nous prouves que le premier siècle après Béatrice est bien un conte philosophique.

  1. Pas encore de rétrolien.

Les commentaires sont fermés.